Skip to main content

Projets internationaux

En cours

Objectifs :

The main goal of the ENSEMBLE project is to pave the way for the adoption of multi-brand truck platooning in Europe to improve fuel economy, traffic safety and throughput.

Coordination : Marika Hoedemaker (TNO, Pays-Bas)

Partenaires : DAF truck (Pays-Bas) ; DAIMLER AG (Allemagne) ; IVECO (Italie) ; MAN Truck & Bus AG (Allemagne) ; SCANIA CV AB ( Suède) ; VOLVO (Suède) ; CLEPA (Belgique) ; ERTICO (Belgique) ; IDADA (Espagne) ; NXP Semiconductors (Pays-Bas) ; WABCO GmbH (Allemagne) ; ZF Friedrichshaffen AG (Allemagne) ; Kungliga Tekniska högskolan (Suède); Vrije Universiteit Brussel (Belgique) ; Daimler Fleetboard GmbH (Allemagne)

Partenaires associés IFSTTAR : SCHMIDT Franziska (MAST-EMGCU) ; JACOB Bernard (DS) ; COMBES François (AME-SPLOTT) ; HAMMOUM Ferhat (MAST-MIT) ; CARO Stéphane (COSYS-LEPSIS) ; ARBEIT DE CHALENDAR Odile (DAEI) ; DURET Aurelien (COSYS-LICIT) ; EL FAOUZI Nour-Eddin (COSYS-LICIT) ; DUMONT Eric (COSYS-LEPSIS) ; BLANC Juliette (MAST-LAMES) ; HORNYCH Pierre (MAST-LAMES) ; ADELAIDE Lucas () ; (AST-EMGCU) ; MUNDUTEGUY Christophe (AME-SPLOTT)

Dates : Juin 2018 – Novembre 2021

Financeur du projet : Projet Européen H2020-ART-2016-2017/H2020-ART-2017-Two-Stages - GA No. 769115

Implication du Laboratoire :

  • Responsable WP4
  • État de l’art
  • Mise en place méthodologique
  • Acquisition, analyse et traitement des données
  • Valorisation

Personnes impliquées au LESCOT : Christophe Jallais, Hélène Tattegrain, Fabien Moreau

Objectifs :

SIMUSAFE aims to improve driving simulator and traffic simulation technology to safely assess risk perception and decision making of road users:

  • Pedestrians
  • Cyclists
  • Motorcyclists and powered two wheelers
  • Vehicle drivers

Currently, driving simulators and traffic simulation models have limited use in safety studies due to the limited realism of road users’ behaviours in models. Using a three-phase research cycle,SIMUSAFE will bridge this gap by collecting and integrating sources of road user behaviour to build more realistic simulation environments.

Coordination : ICTL (Espagne)

Partenaires : 16 partenaires européens

Dates : 2017 - 2020

Financeur du projet : H2020 (Europe)

Implication du Laboratoire :

  • Coordination,
  • Design expérimental,
  • Passation,
  • Analyse,
  • Valorisation

Personnes impliquées au LESCOT : Alexandra Fort, Christophe Jallais

Lien : simusafe.eu

 

Objectifs :

L’objectif du projet SUaaVE (pour SUpporting acceptance of automated VEhicle) est de favoriser l’acceptabilité (avant usage) et l’acceptation (après usage) des véhicules autonomes, au niveau des usagers comme de la société. A cette fin, l’enjeu de ce projet sera de concevoir et d’évaluer, dans un environnement de simulation immersif, un démonstrateur de Véhicule Automatisé (VA) « empathique » ou « amical », c’est-à-dire soucieux et respectueux de l’usager, que celui-ci se trouve à bord du véhicule (conducteur/passager) ou dans l’environnement routier (par exemple, un piéton interagissant avec le véhicule autonome).

Coordination : IBV / Université de Valencia (Espagne)

Partenaires : IFSTTAR/TS2/LESCOT, Université de Groningen, Université de Munich, Université de Bordeaux (IPB/ENSC), IDIADA, CRF, ESI Group/CIVITEC, FICOSA, Vedecom

Dates : Mai 2019 - Avril 2022

Financeur du projet : H2020 (Europe)

Implication du Laboratoire :

Dans le cadre de ce projet, le LESCOT est plus spécifiquement impliqué dans trois activités complémentaires :

  • Dans le cadre du Work Package 5 (dont le LESCOT est le leader), le laboratoire est en charge de la conception et du développement, en partenariat avec ESI Group / CIVITEC, d’une plateforme de simulation immersive (cf. adaptée de la V-HCD) permettant à de futurs usagers d’expérimenter « pratiquement » différents types de futurs Véhicules Automatisés (VA plus « traditionnel » en début de projet, puis VA plus « empathique », au fur et à mesure de l’avancée des travaux du consortium). Différentes versions de cette plateforme immersive seront produites (sur simulateurs à base fixe ou à base dynamique, ou via le recours à des casques de réalité virtuelle), afin de permettre à toutes les équipes impliquées dans le consortium de réaliser des expérimentations durant le projet sur leur propres simulateurs (en vue d’évaluer l’acceptation de VA par de futurs usagers). Cette plateforme sera également utilisées pour soutenir la démarche de « conception centrée sur l’humain » (Virtual Human Centred Design – cf. « V-HCD ») de futur VA « empathiques » ainsi que de leurs IHM. Elle constituera, en outre, le principal « démonstrateur » du projet, en matière de conception virtuelle centrée sur l’humain des VA du futurs.
  • Sur un autre plan, le LESCOT est également impliqué dans la mise en place d’une enquête en ligne à grande échelle (3000 participants pour l’ensemble du consortium, dont 650 en France) concernant l’acceptabilité des VA et les attentes des futurs usagers vis-à-vis de ces véhicule de nouvelle génération.
  • Enfin, via la mise en place d’une expérimentation sur la plateforme V-HCD, le LESCOT s’intéressera aussi aux interactions entre des VA et des usagers vulnérables se déplaçant sur la route en fauteuil roulant, le tout en s’appuyant, le cas échéant, sur une démarche de co-simulation (i.e. plusieurs participants interagissant ensemble dans le même scénario de conduite).

Personnes impliquées au LESCOT : Thierry Bellet, Marie-Pierre Bruyas, Maud Ranchet, Bertrand Richard

 

Terminés

Récents

Objectifs :

Le projet ADAS&ME (pour Adaptive ADAS to support incapacitated drivers & Mitigate Effectively risks through tailor made HMI under automation - www.adasandme.com) est centrée sur la conception et le développement de systèmes ADAS avancés (reposant, le cas échéant, sur l’automatisation partielle ou totale de la conduite) pour 4 types de véhicules différents : automobile, camion, bus et moto. L’enjeu est de concevoir des fonctions de monitoring temps réel du conducteurs (pour partie communes et transversales), qu’il s’agisse d’appréhender son état physiologique (e.g. fatigue, ou « coup de chaleur » pour les motards), de sa distraction (visuelle et cognitive), de son niveau de stress, ou de ses ressentis émotionnel (anxiété, joie, colère ou peur).

Coordination : VTI (Suède), CERTH (Grèce)

Partenaires : IFSTTAR/TS2/LESCOT, SCANIA, FORD, DUCATI, VALEO, TomTom, DENSO AUTOMOTIVE, DLR, NUI Galway, DAINESE, Continental, EPFL, Universités de Stockholm, de Rome, de Chemnitz, de Magdebourg, de Patras, d’Uppsala, Autoliv, FhG/IAO, RWTH, Smart Eye, Idiada, FORTH, VEDECOM, HUMANIST. Osborne Clarke, ACASA

Dates : Septembre 2016 - Février 2020

Financeur du projet : H2020 (Europe)

Implication du Laboratoire :

Dans le cadre de ce projet, le LESCOT est plus spécifiquement impliqué dans deux activités complémentaires :

  • Participation à l’enquête d’évaluation de l’acceptabilité et des besoins utilisateurs : conception, dissémination et traitement de la partie française dans le cadre de l’approche Européenne transculturelle menée par le projet. Spécification d’IHM pour le scénario UseCase G “Passenger pick up/drop off automation for buses” et élaboration de recommandations ergonomiques dans le cadre de ce scénario. Participation à la définition des méthodologies d’évaluation de la charge mentale (DALI Driving Activity Load Index and RALI Riding Activity Load Index) pour l’évaluation des systèmes d’aides développés durant le projet.
  • Management de l’activité 7.2 du projet, consacrée à la mise en place de « Pre-Pilot Studies » visant à recueillir des données empiriques pour le développement de fonction de monitoring (10 PPS réalisées par les partenaires durant le projet). A ce niveau, le LESCOT s’est également impliqué dans l’une de ces PPS, réalisée par Védécom et Valéo, et consacrée à l’analyse de la « Range Anxiety » dans le cadre de la conduite d’un véhicule électrique (i.e. anxiété générée par le faible niveau d’énergie disponible dans les batteries)

 

Références :

  • Touliou K., Maglavera M., Britsas C., Ecabert C., Pauzie A., Willstrand T., Ahlström C., Zanovello L., Brasca M., Krupenia S., Perteira Cochron M., Georgoulas G., Wendemuth A., Valejo A.. State of the Art and Benchmarking, Deliverable 1.1, ADAS&ME project, 187 p., February 2017.
  • Dukic Willstrand T., Anund A., Strand N.(VTI) Nikolaou S., Touliou K., Gemou M., Fabian Faller F., Pauzié A., Zanovello L., Zimmermann M., Pereira Cocron, M., Strand N., Maroudis P., Troberg S., Krupenia S., Griesche S. Driver/Rider models, Use Cases and implementation scenarios, Deliverable 1.2, ADAS&ME project, 175 p., May 2017.
  • Ferhat L. & Pauzié A., Passengers pick-up/drop-off automation for buses (Use case G), Framework for driver-vehicle interaction strategies:, WP5, A5.1, ADAS&ME project, 15 p., February 2017.
  • Ferhat L. & Pauzié A., Propositions of HMI elements for automated buses (Use case G), Framework for driver-vehicle interaction strategies, WP5, A5.1, ADAS&ME project, 17 p., February 2017.

 

Personnes impliquées au LESCOT : Thierry Bellet, Annie Pauzié, Audrey Charnoz (cdd)

Lien : www.adasandme.com/

 

Objectifs :

Le projet ESRA vise à procéder, sur une périodicité triennale, à des enquêtes – inspirées des enquêtes SARTRE –, auprès des usagers de la route des différents pays concernant leurs attitudes, représentations et comportements sur la route. Les enquêtes ESRA ont trois objectifs :

  • Obtenir, pour tous les pays concernés, des informations nationales sur les opinions, les comportements déclarés et les attitudes à l'égard de la sécurité routière et des problèmes de transport connexes.
  • Obtenir des informations comparables sur la sécurité routière dans les pays concernés pour permettre des comparaisons internationales fiables.
  • Fournir aux décideurs des pays participants des données pour appuyer la formulation de mesures politiques.

Coordination : VIAS (Belgique)

Partenaires : L’enquête 2015 comprenait 38 pays. A l’heure actuelle, les données de l’enquête 2019 ont été recueillies dans 32 pays sur les 5 continents.

Dates : 2018 - 2021

Financeur du projet : DSR pour la partie française

Implication du Laboratoire :

Membre du core-group. Représentant de la France. Impliqué dans la procédure de qualité des données, la dissémination des résultats, l’analyse des données en particulier sur les aspects « genre », piéton et jeunes conducteurs. Responsable de l’organisation de l’événement final du projet en 2020.

Personnes impliquées au LESCOT : Marie-Axelle Granié, Myriam Evennou

Lien : www.esranet.eu

Objectifs :

Le projet franco-allemand U-THREAT vise à améliorer la résilience des systèmes de transport souterrains en fournissant aux opérateurs des connaissances et outils leur permettant d’anticiper les conséquences d’événements ayant un impact sur la sécurité du système, selon trois entrées : l’opérationnel, les structures et les usagers.

Coordination : STUVA pour la partie allemande et CETU pour la partie française

Partenaires : STUVA - Studiengesellschaft für Tunnel und Verkehrsanlagen e. V. (DE), CETU - Centre d'Études des Tunnels (FR), RUB - Ruhr-Universität Bochum (DE), IFSTTAR - Institut Français des Sciences et Technologies des Transports de l’Aménagement et des Réseaux (FR), PTV Planung Transport Verkehr AG (DE), ARCADIS France (FR), INIT innovation in traffic systems GmbH (DE), KEOLIS (FR)

Partenaires associés : HAMBURGER HOCHBAHN WACHE (DE), SYTRAL (FR), STRMTG (FR), Verband Deutscher Verkehrsunternehmen e. V. (DE)

Dates : Décembre 2016 – Novembre 2020

Financeur du projet : Financement dans le cadre de l’appel franco-allemand Future Security in Urban Areas) : ANR pour la partie française, BMBF (Ministère Fédéral allemand de l'Éducation et de la Recherche) pour la partie allemande

Implication du Laboratoire : Le Lescot prend en charge les aspects usagers avec un focus sur la question de la communication.

Personnes impliquées au LESCOT : Annie Pauzié, Aline Alauzet

Objectifs :

Le projet VI-DAS (pour Vision Inspired Driving Assistance Systems) vise à spécifier, à concevoir à développer puis à évaluer des fonctions de monitoring embarquées capables de superviser conjointement (1) la situation de conduite extérieure (i.e. vision à 360°) et (2) l’état du conducteur dans l’habitacle (fatigue, distraction visuelle et cognitive, émotions et comportements à risque). Sur la base de ces diagnostics de « supervision à 720° », l’enjeu est ensuite de gérer en conséquence les interactions Homme-Machine (diffusion d’information et d’alarmes) ainsi que les modalités de transition, entre le conducteur Humain et l’automate, concernant la prise de contrôle du véhicule.

Coordination : Vicomtech (Espagne)

Partenaires : IFSTTAR (LESCOT et LMA), Honda, IBM, INTEL, TomTom, VALEO, CEA, Université de Dublin, Université d’Eindhoven, Université de Limerick, Karlsruhe Institute of Technology, INTEMPORA, TASS/SIEMENS, Akiani, XL Group

Dates : Septembre 2016 - Août 2019

Financeur du projet : H2020 (Europe)

Implication du Laboratoire :

Dans le cadre de ce projet, le LESCOT est plus spécifiquement impliqué dans 4 activités principales:

  • La spécification des fonctions d’aide à la conduite à partir de l’analyse détaillées des comportements de conduite et/ou de difficultés rencontrées au volant (véhicule instrumenté du LESCOT) par un panel de 100 conducteurs « vulnérables » (conducteurs âgés de plus de 70 ans et jeunes conducteurs novices, principalement). Ces analyses ont été consolidées avec le LMA, via l’exploitation de cas réels d’accidents extraits de la base EDA (Etudes Détaillées d’Accidents).
  • La conception et le développement d’algorithmes de monitoring embarqués visant à juger de « l’adéquation des comportements de conduite » engagés par le conducteur, au regard de la criticité de la situation (risque de collision, par exemple).
  • La conception et l’évaluation de modalités d’Interaction Homme-Machine avancées (en collaboration avec Akiani et le CEA) pour permettre, d’un côté, une bonne coopération entre l’humain et les dispositifs d’assistance et, de l’autre côté, la délégation de la conduite à un système de conduite totalement automatisée.
  • Le développement, sur simulateur, d’un démonstrateur de système de conduite automatisée, afin d’évaluer les IHMs et de recueillir des Expériences Utilisateurs (i.e. Méthodes UX).

 

Personnes impliquées au LESCOT : Thierry Bellet, Joshua Quick (Apprenti), Marie Petiot (cdd), Audrey Charnoz (cdd), Evan Gallouin (cdd)

Lien : vi-das.eu