Aller au contenu principal

Historique

  • Redéfinition de 3 axes
    Psychologie cognitive, ergonomie et conception anthropocentrée ;
    Neurosciences cognitives et neuro ergonomie pour l’analyse des déplacements ;
    Psychologie sociale, sociologie et inégalités
    Auj.2020
  • Définition de 5 priorité de recherches
    Objectiver les effets des états internes du conducteur et améliorer la perception des usagers vulnérables; Modéliser l’activité, superviser le conducteur et simuler les Interactions Homme-Machine; Améliorer la mobilité et l’autonomie des personnes âgées ou des personnes handicapées; Accompagner l’automatisation du véhicule de demain; Imaginer de nouvelles formes d’IHM innovantes.
    20182014
  • Un travail important a été mené en matière de positionnement de l’UR dans le paysage de la recherche nationale et européenne ainsi qu’en termes de construction et de pérennisation de partenariats scientifiques à travers l’animation de réseaux. A travers la création et l’animation du Réseau d’Excellence HUMANIST, le LESCOT a acquis un positionnement européen reconnu dans le domaine de la recherche Transport.
    Pour analyser plus finement l’activité de conduite, aussi bien sur route ouverte que sur site protégé, l’utilisation de véhicules instrumentés est privilégiée. Cependant certains contextes expérimentaux nécessitent la mise en œuvre de mini-simulateurs de conduite (développés, maintenus et gérés en collaboration avec le LEPSIS)
    20142009
  • Création du réseau d'excellence HUMANIST
    Le LESCOT a démontré la pertinence de développer des recherches sur les défauts d’attention en conduite automobile et a réussi à fédérer une communauté française sur cette question. Par ailleurs, il a aussi contribué à promouvoir aux niveaux européen et français une approche anthropocentrée de la conception des aides techniques dans le domaine des transports, que celles-ci s’adressent aux conducteurs ou aux usagers des transports collectifs en situation de handicap. Ainsi, le LESCOT a été notamment moteur dans le domaine de la conception d’aides à la conduite basées sur des technologies adaptatives et intégratives
    20092009
  • Développement de recherches sur les défauts d'attention et nouvelle approche anthropocentrée
    Toujours centré sur les thématiques de l’Homme en déplacement, le laboratoire continue de s’intéresser à l’Homme dans tous ses états : jeune, âgé, sans difficulté ou trouble spécifique, avec un handicap ou pathologie lié au vieillissement et ce, dans différents contextes de déplacement : au volant, dans les transports en commun, en deux roues motorisées, en tant que piéton. L’angle d’attaque privilégié est l’analyse de l’activité de l’individu en déplacement avec des approches provenant des Sciences cognitives (Psycho-ergo, Neurosciences, Ergonomie, Psychologie cognitive…). L’objectif majeur des recherches est de promouvoir une mobilité sûre, sécuritaire et durable quel que soit les individus. Les recherches sont orientées vers le déroulement de cette mobilité et les dysfonctionnements qui peuvent intervenir lors des interactions entre l’homme et son environnement, pour établir des propositions de solutions permettant d'y remédier.
    20092005
  • Renforcement de la pluridisciplinarité et enrichissement du projet scientifique
    Toujours centré sur les thématiques de l’Homme en déplacement, le laboratoire continue de s’intéresser à l’Homme dans tous ses états : jeune, âgé, sans difficulté ou trouble spécifique, avec un handicap ou pathologie lié au vieillissement et ce, dans différents contextes de déplacement : au volant, dans les transports en commun, en deux roues motorisées, en tant que piéton.
    L’angle d’attaque privilégié est l’analyse de l’activité de l’individu en déplacement avec des approches provenant des Sciences cognitives (Psycho-ergo, Neurosciences, Ergonomie, Psychologie cognitive…). L’objectif majeur des recherches est de promouvoir une mobilité sûre, sécuritaire et durable quel que soit les individus. Les recherches sont orientées vers le déroulement de cette mobilité et les dysfonctionnements qui peuvent intervenir lors des interactions entre l’homme et son environnement, pour établir des propositions de solutions permettant d'y remédier.
    20051998
  • Changement de nom LESCOT
    LESCO a été remplacé par le LESCOT - Laboratoire Ergonomie et Sciences COgnitives pour les Transports, cette modification de l’intitulé du laboratoire reflétant parfaitement l’évolution de son activité de recherche durant cette période. Analyse des capacités fonctionnelles de l’homme en situation de transport, centrée au départ sur le handicap moteur, a évolué vers la prise en compte des déficiences perceptives ou cognitives liées à l’âge et à certaines pathologies.
    19981998
  • Création du LESCO
    Le Laboratoire Ergonomie Sante Confort est créé à l’initiative du regroupement de personnels issus de l’ONSER et de l’IRT qui avaient fusionnés pour donner l’INRETS.
    19981986